Le récit

Déconstruire une basket
pour la réinventer

Nous avons déconstruit et repris chaque élément de fabrication d’une basket pour remonter la chaîne de production.

Relier les projets extraordinaires

Un seringueiro saignant un hévéa

Sr ManoelProducteur de coton à Riacho do Meio, Choro
Ceará, 2016

© Photo Ludovic Carème

Un seringueiro saignant un hévéa

Un seringueiro saignant un hévéaAmazonie, 2016

© Photo Ludovic Carème

Le projet VEJA consiste à remonter le chemin de la fabrication d’une basket jusqu’aux matières premières qui la constitue, pour ensuite reconstruire cette basket en apportant un impact positif à chaque étape de la chaîne productive : récolte du coton bio pour la toile, achat de caoutchouc sauvage directement dans la forêt amazonienne, ASF, association de réinsertion, situé dans la périphérie parisienne, stocke et dispatche les baskets dans le monde entier.

Ekaterina

EkaterinaAssistante logistique chez Atelier Sans Frontières.
En CDI depuis 2017 après un contrat d’insertion débuté en 2014.

© Photo extraite d’une vidéo de Xavier Faltot

La réalité doit l’emporter
sur la fiction

Sébastien et GhislainAmazonie, 2016

© Photo Studio VEJA

Quand on déconstruit un produit, et qu'on a une vraie démarche de transparence, la réalité devient plus passionnante que n'importe quelle fiction publicitaire ou histoire marketing. Et c'est aussi ça qu'on cherche à prouver avec VEJA : raconter la réalité est toujours plus intéressant que d'essayer de raconter des histoires autour de son propre produit.

Nous sommes bien conscients qu'aujourd'hui, la réalité est devenue une nouvelle frontière du marketing, et que certains "racontent" un réel partiel, ou lissé.

V-12 Pixel Burgundy

Le modèle V-12 Pixel Burgundy lancé en 2017

© Photo Studio VEJA

lookbook

Modèle V-10 White Nautico Pékin Lookbook Automne-Hiver 2016

© Photo Charlotte Lapalus

Quand on a commencé en 2004, on parlait d’écologie et d’impact social dans le vide, aujourd’hui, tout le monde a compris que c’était essentiel.

C’est pour cette raison que nous ne parlons jamais du futur. Nous avons toujours eu envie de plus de réalité et de plus de vérité. Nous ne parlons jamais de ce que nous allons faire, cela ressemblerait trop à du greenwashing. Notre société meurt des promesses et des incantations. C’est une règle très ancrée dans VEJA : ne parler que de ce que nous avons déjà fait et ne bosser que sur ce que nous allons faire.

SDU B-mesh Nautico Black

Le modèle SDU B-mesh Nautico Black lancé en 2017

© Photo Studio VEJA